LA CLIQUE ETC réalise des interventions de formation ou de coaching qui visent les transformations des pratiques professionnelles tout en engageant les bénéficiaires sur le chemin de l’autonomie. L’intervention est établie sur le respect de la personne, l’indépendance de jugement, la neutralité et la confidentialité.


  • Règles déontologiques et éthique professionnelle

Le professionnel entretient avec les bénéficiaires de l’intervention des relations empreintes de droiture, de neutralité bienveillante et s’interdit tout abus de pouvoir et d’autorité. Il exerce son activité en respectant les règles déontologiques et d’éthique professionnelle de la Chambre Syndicale des Formateurs Consultants et de la Société Européenne de Coaching.

  • Respect des droits d’auteur

LA CLIQUE ETC respecte la loi N°95-4 du 3 janvier 1995 relative à la propriété intellectuelle.

  • Engagement diversité

Garantir la promotion et le respect de la diversité dans nos intervenants et stagiaires et lutter contre toute forme de discrimination.

  • Règlement général et protection des données

Arnaud AMAT s’est formé auprès de la CNIL afin de s’engager efficacement à respecter le Règlement de l’Union Européenne (UE) 2016/679 du 27 avril 2016 dit Règlement Général de Protection des Données (RGPD) ainsi que la dernière version de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, votée par l’assemblée nationale le 14 mai 2018

Une Charte a été élaborée en vue de définir les engagements pour la protection des données et préciser la mise en place du Règlement Général de Protection des Données – « RGPD » à l’ensemble des services proposés par notre site internet et au sein de la formation.

 

Postures professionnelles des intervenants

Relationnelle : établir des relations interpersonnelles adaptées aux besoins des personnes, faciliter l’échange, la communication, la négociation, la cohésion, la coordination, et la coopération.

Méthodologique : fournir des outils et des méthodes de travail. Le stagiaire les adapte et construit les outils adaptés aux ressources et aux contraintes des services.

Théorique :   proposer un cadre conceptuel qui permet aux participants d’analyser, théoriser la pratique professionnelle, et mettre en place les axes de progrès nécessaires pour le processus de changement.

Synergique : faciliter une action coordonnée adaptée aux besoins de l’organisation en respectant les compétences de chacun.

 

  • Ligne stratégique de l’animation des groupes de formation :

1                     Gagner la confiance afin de favoriser l’intégration de l’intervenant (e)

2                     Etablir un « état des lieux » en lien avec l’objectif poursuivi

3                     Valoriser les réalisations : conduire, animer, motiver les stagiaires

4                     Faciliter la coordination, l’échange et la communication.

5                     Soutenir une dynamique adaptée aux ressources et aux contraintes des services

6                     Aider les acteurs à résoudre eux même les problèmes qu’ils rencontrent

 

  • Engagements de l’équipe de formateurs :

Le respect de la personne : L’intervenant permet à la personne de prendre du recul, d’acquérir des grilles de lecture pour mieux comprendre ce qu’elle vit, et envisager les modifications nécessaires à son développement.

Le développement de l’autonomie de la personne : L’intervenant reformule, fait des synthèses, aide la personne à comprendre, apporte des modèles théoriques explicatifs.

La dimension individuelle : L’intervenant aide la personne à prendre conscience de ses obstacles, de ses attitudes limitantes afin de pouvoir les dépasser.

La prise en compte des émotions : L’intervenant écoute l’expression des émotions, pour un travail de clarification, de prise de conscience, afin que la personne puisse mieux gérer ses émotions et chercher de nouvelles modalités pour mieux travailler.

La recherche de sens : L’intervenant accompagne la personne à chercher ses motivations, ses réactions, ses comportements, trouver des éléments de compréhension : « Pourquoi ? » « Comment ? ».

Le processus de changement : L’intervenant gère le processus de changement, en aidant les interlocuteurs à utiliser leurs propres ressources. Ainsi, les acteurs travaillent eux-mêmes à l’amélioration des situations professionnelles et au développement de leurs compétences.

Le processus d’accompagnement : L’intervenant permet aux personnes d’élaborer leurs propres solutions, d’entrevoir de nouveaux points de vue, et mettre en évidence les points qui méritent attention.                           

Le respect des règles de confidentialité et de restitution : L'efficacité de la démarche, exige un engagement de confidentialité absolue sur ce qui se passe et se dit avec le groupe.